À HAUTEUR D'ENFANT
Ateliers de portage physiologique et massage bébé dans l'Essonne

Comment bien porter ?

Comment bien porter son enfant ?

Le portage à bras, la base

Bien porter bébé implique aussi de respecter la position naturelle de son enfant. Lorsque le bébé est accompagné, soutenu par les fesses et entre les omoplates, cela lui permet d'exprimer toutes ces compétences. Le portage à bras est la base de tout portage !
Bien porter bébé commence par déjà bien le porter à bras.
Voici une image illustrant la façon dont nous devons porter un enfant en le soutenant par sa base. ( Livre PORTER MON BÉBÉ de Cecile Cortet et Céline Guerrand-Frénais.

L'importance de la position physiologique

Le développement du dos

La croissance du dos du bébé s'effectue en 4 étapes de la naissance à la marche : 

À la naissance, la colonne vertébrale et les hanches de bébé sont très fragiles. Le bébé est encore enroulé, rassemblé sur lui-même, le dos en forme de C, c'est ce que l'on appelle la cyphose totale. C'est cette position que l'on va devoir conserver et accompagner de façon optimale. 

Vers 4/6 semaines, le bébé commence à tenir et redresser sa tête pour observer son environnement. Il muscle progressivement sa nuque.

Sa capacité visuelle se situe à environ 30 cm, d'ou l'intérêt de garder une proximité pour sa sécurité affective.

Entre 3 et 10 mois, en se retournant, rampant, ou en s'asseyant de lui meme, le bébé va acquérir le développement de la musculature du  milieu de son dos, ainsi que la mobilité au niveau de son ouverture de hanche. 

Entre 10 et 18 mois, selon chaque enfant, la position debout ainsi que la marche marquera la maturité du développement de la colonne vertébrale. 

 

Il  est important de bien respecter ces étapes de développement et d'adapter son moyen de portage en fonction du développement de son enfant.
D'ou l'intérêt d'utiliser un moyen de portage qui respecte cette physiologie, les portes bébé non physiologique tasse l'enfant sur lui même et le place en hypervigilance et situation de stress.


Pour les bébés aux besoins particuliers ou ayant des reflux par exemple, on optera plutôt pour une position assis de profil pour ne pas comprimer son ventre.

Le développement des hanches

À la naissance, les hanches de bébé ne sont pas matures, elles sont encore en cartilage et non en os, elles sont donc encore malléables et c'est la que la position physiologie devient primordiale.
Le bassin basculé vers l'arrière permet un emboitement parfait entre l'os du fémur et sa cavité.
Avec un portage non physiologique, les jambes sont pendantes et ne s'emboîte plus dans la cavité correctement, le balancement des jambes pendantes lorsque l'on marche crée un frottement qui risque de favoriser une dysplasie (malformation du col du fémur et/ou sa cavité).

Ce n'est plus le porteur qui amorti les choc mais le bébé.
On fera également attention à ne pas forcer l'écart naturel des jambes du bébé, pour déterminer cet écart , il suffit de le tenir par sa base et de le poser contre nous. On peut ainsi se rendre compte de sa façon de se mouvoir et d'écarter ses jambes.
 
Pour résumer, lorsque bébé est installé dans un moyen de portage, il est important de respecter l'arrondi naturel de sa colonne, l'enroulement de son bassin et l'écart naturel de ses jambes. Le bébé est installé en position assis-accroupi, le bassin basculé en avant, le tissu allant d'un creux du genou à l'autre, et genoux placés plus hauts que le bassin.

La sécurité

Lorque que l'on décide de porter son enfant dans un moyen de portage cela nécessite de respecter plusieurs règles de sécurité, afin de ne mettre en danger ni son bébé, ni le porteur.

Voici quelques règles de sécurité :

  • Surveillez toujours votre enfant
  • Vérifiez qu'il ait toujours les voies respiratoires dégagées
  • Qu'il n'ait ni trop chaud ni trop froid dans le moyen de portage (une couche de tissu = une couche de vêtement, protéger les extrémités et la tête du froid et soleil)
  • Qu'il soit installé de façon sécuritaire, dans un porte bébé conforme et garantie sans produits toxiques et adapté à son poids et sa taille
  • Pas d'activités dangereuses en portant votre bébé, on évite les secousses
  • Ne vous mettez pas en danger
  • Ne pas porter en voiture, dans son propre sommeil, ni sous prise d'alcool, de drogue ou médicaments
  • Tenir compte des variations de l'équilibre et gabarit, être vigilant sur le risque de chutes

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.